Corporate 14/11/2017

Les marchés financiers en 2018 : le point de vue d’un assureur


Avec 76 milliards d’EUR d’actifs financiers, AG Insurance est le plus grand investisseur institutionnel de Belgique. Comment voit-elle les marchés financiers évoluer en 2018 ? Quel sera l’impact sur la gestion de ses actifs ? Wim Vermeir, CIO,​ et Filip Corten, Senior Strategist, ont répondu à ces questions lors d’une conférence de presse ce 14 novembre. En voici les principaux enseignements.




Macro-économie

La relance économique se poursuit, même si la croissance pourrait quelque peu ralentir.

En Chine, les perspectives restent positives à court terme, mais il subsiste des risques à plus long terme. 

Malgré le niveau élevé de la dette publique, la Belgique affiche en général des résultats supérieurs à la moyenne.

Les banques centrales mèneront une politique moins souple en 2018. Nous nous attendons à une hausse limitée des taux aux USA et à une réduction du programme de rachat dans la zone Euro.



Classes d’actifs

Nous nous attendons à une probable légère hausse des taux, tout en restant dans les années à venir à un niveau historiquement relativement bas.

Dans les classes d’actifs orientées croissance, les obligations d’entreprises sont chères. Les actions européennes et des pays émergeants ont le plus grand potentiel à long terme, tout comme (de manière sélective) l’immobilier non noté.



Portefeuille de placements

Avec 76 milliards EUR d’actifs sous gestion (68 milliards EUR en branche 21 et 8 en branche 23), AG Insurance est le plus gros investisseur institutionnel en Belgique. 

Dans un marché marqué par les rendements faibles et par une forte volatilité, AG Insurance s’en tient au principe de matching : investir avec des échéances en ligne avec l’échéance des garanties octroyées.

Nous nous concentrons sur les placements illiquides, comme les prêts directs à des institutions de l’Etat, des entreprises avec des bilans solides, des projets d’infrastructure et des prêts hypothécaires.

Visuels
  • vermeir225-jpg