Innovation 03/07/2019

Apprendre aux enfants à gérer l'argent : les parents y sont sensibles, mais hésitent quant à l'approche à adopter

À une époque où les enfants sont de plus en plus incités à consommer et où l'argent se fait de moins en moins tangible, les parents trouvent d'autant plus important que leurs enfants apprennent à gérer l'argent afin qu'ils deviennent des citoyens sensibilisés aux questions financières et dotés d'un esprit critique. Mais les opinions divergent quant à la méthode à employer, à leur propre rôle et à celui de l'école, ainsi qu'aux outils qu'ils utilisent ou aimeraient pouvoir utiliser. Deux enquêtes Yongo1 donnent une image diversifiée de ce que les parents et les instituteurs de l'enseignement primaire pensent, font et attendent en matière d'éducation financière des enfants de 6 à 12 ans. Yongo a réuni un panel d'experts lors d'une table ronde afin d'en examiner les résultats les plus marquants.
 

Important pour 8 parents sur 10

Les enfants de 6 à 12 ans doivent-ils déjà apprendre à gérer l'argent ? Les parents et les enseignants le croient effectivement : 80 % des parents et des enseignants estiment que c'est important, et à peine 5 % pensent le contraire. Les experts partagent ce point de vue.
 

Jens Jaecques, coordinateur de 'BudgetInZicht Noord-West-Vlaanderen' :
« Pour beaucoup de gens, l'éducation financière est un concept difficile qui leur fait peur. Il ne s'agit toutefois pas tant d'acquérir un ensemble de connaissances que d'acquérir certaines compétences. Ce qui compte, c'est que les enfants apprennent à gérer l'argent suffisamment tôt, dès 6 à 7 ans, de manière progressive et axée sur la pratique et l'expérience. »

 

Les parents s'estiment capables, pas leurs enfants…

L'éducation financière des enfants relève-t-elle principalement de la responsabilité des parents ? 57 % des mamans et des papas et 76 % des enseignants le pensent. 38 % y voient une responsabilité partagée avec l'école.

La grande majorité des parents (76 %) estiment que leurs enfants devraient se familiariser avec la valeur de certaines choses à l'école et apprendre à compter avec de l'argent (près de 9 parents sur 10 sont même de cet avis du côté néerlandophone). Environ 73 % des enseignants affirment également qu'il est important pour les enfants d'apprendre à gérer l'argent dès l'école primaire. Cependant, alors que 65 % des parents pensent que cette matière devrait être obligatoire, seule une minorité d'enseignants partagent cette opinion (4 sur 10).

Les parents, en particulier les mamans, se disent attentifs aux questions d'argent à la maison et se sentent aussi compétents : 8 parents sur 10 affirment être capables d'éduquer financièrement leur enfant. Un point de vue que ne partagent pas réellement les enseignants : 1 instituteur sur 2 estime que les parents ne disposent pas de connaissances suffisantes, et 2 sur 3 ont le sentiment que les parents de leurs élèves accordent beaucoup trop peu d'attention à l'apprentissage de l'argent à la maison...

De plus, la plupart des parents estiment que les connaissances financières de leurs enfants sont plutôt faibles : en moyenne, ils leur accordent une note de 5,6 sur 10. Sur cette question, les enseignants attribuent même à leurs élèves une note insuffisante : 4,5 sur 10. Une consolation : selon les parents, les enfants du même âge obtiennent de tout aussi mauvais résultats ; leurs enfants ne font ni mieux ni moins bien que les autres.
 

Yves Coemans du Gezinsbond y voit une contradiction :
« D'un côté, les parents se considèrent parfaitement capables d'apprendre à leurs enfants à gérer l'argent, mais d'un autre côté, ils admettent que ceux-ci ne s'en sortent pas comme ils le devraient. Nous savons par expérience que trop de parents ont encore du mal à parler d'argent à leurs enfants et qu'ils ne se sentent pas à l'aise pour le faire. »

 

Lever le tabou de l'argent 

En effet, l'enquête semble confirmer que pour de nombreux parents, il est encore difficile, voire tabou, de parler d'argent avec leurs enfants. 1 parent sur 5 (18 %) se sent mal à l'aise ou éprouve des difficultés pour répondre à des questions délicates sur l'argent, et 1 sur 3 apprend même à son enfant qu'il est impoli de poser des questions à propos de l'argent. À peine 25 % des parents qui épargnent pour leur enfant discutent avec lui du montant qu'ils ont déjà épargné. Et seulement un cinquième des parents (22 %) déclare que leur enfant a une vague idée du revenu mensuel du ménage. Pourtant, les experts estiment que cette ouverture concernant l'argent est un facteur indispensable pour une bonne éducation financière.
 

Kenneth De Beckker, PhD, Chercheur titulaire de la chaire Wikifin ‘Financial Literacy’ à la KU Leuven :
« L'enquête PISA2 menée auprès des jeunes de 15 ans a montré qu'il existe un lien clair entre la mesure dans laquelle on parle ouvertement d'argent à la maison et la 'culture' financière des enfants. »

Donner de l'argent de poche aux enfants semble aussi les aider à apprendre à gérer leur argent. Les parents d'enfants qui reçoivent de l'argent de poche ont une meilleure opinion des connaissances financières de leurs enfants par rapport aux parents d'enfants du même âge qui n'en reçoivent pas (6,4/10 au lieu de 5,4).
 

Eveline Bohez, coordinatrice de 'BudgetInZicht Centraal-West-Vlaanderen' :
« Si vous voulez enseigner à vos enfants certaines compétences financières, il est important de leur montrer l'exemple. Les enfants imitent (inconsciemment) le comportement des parents, y compris dans le domaine financier. Faire preuve d'ouverture en permettant aux enfants de s'exercer à établir un budget avec leur argent de poche est une bonne base pour un comportement financier sain par la suite. »

 

L'argent ne tombe pas du ciel

Que devraient savoir les enfants de 6 à 12 ans à propos de l'argent ? Parents et enseignants sont en grande partie d'accord sur ce point également. Les points jugés prioritaires par les parents portent principalement sur l'évaluation correcte de la valeur de l'argent et son utilisation de manière critique. Voici leur Top 3 :

1. L'argent ne tombe pas du ciel (71 %)
2. Ne pas céder aux achats impulsifs inutiles (49 %)
3. Apprendre à connaître la valeur de certaines choses (un pain, une voiture, une maison...) (45 %).
 

Yves Coemans :
« Ce Top 3 me semble pertinent. Des enquêtes menées auprès de jeunes adultes qui débutent dans la vie active ont déjà montré qu'ils ont tendance à sous-estimer le coût normal de la vie, l'énergie, le loyer, les impôts, etc., avec des soucis financiers à la clé. »

 

Hilde Klykens, conseillère en éducation de l'Agence flamande pour l'enseignement supérieur :
« Ce que les parents soulignent à juste titre ici, c'est que les enfants sont si souvent incités à consommer de nos jours qu'il est important de leur apprendre que l'argent est précieux et qu'ils doivent donc faire des choix, fixer des priorités, ne pas céder aux envies à court terme mais bien répartir les ressources limitées dont ils disposent. »


Les enquêtes montrent également que tant les parents (3 sur 10) que les enseignants (6 sur 10) indiquent que des conseils et une aide supplémentaires pour faciliter l'éducation financière des jeunes enfants pourraient leur être utiles. Interrogés sur les formes de soutien qu'ils privilégieraient, ils citent des jeux concrets, une application ou une plateforme en ligne et des ateliers 'Comment apprendre aux enfants à gérer l'argent'. 3 enseignants sur 10 (27 %) estiment par ailleurs que les banques et les assureurs peuvent jouer un rôle important dans l'éducation financière des enfants à l'école.
 

C'est quoi, Yongo ?
Yongo est une plateforme d'épargne et d'investissement d'AG Insurance qui réunit parents, enfants et membres de la famille pour veiller ensemble à l'éducation financière de l'enfant. Ce qui rend Yongo unique ? Toutes les parties concernées utilisent la même application ensemble. L'enfant apprend à faire des choix, à éviter les achats impulsifs et à gérer son argent de poche. Les parents, les enfants, la famille et les amis épargnent à court terme pour des cadeaux, et peuvent aussi épargner ou investir à long terme afin de constituer un capital pour l'enfant. Les enfants apprennent donc à épargner de l'argent dès leur plus jeune âge, encadrés par leurs parents et avec l'aide de leur famille et leurs amis, afin d'apprendre à gérer l'argent de façon consciente et responsable.










1 Études représentatives menées auprès de 1.000 parents belges et 100 instituteurs belges, réalisées en mai 2019 par le bureau d'études indépendant iVOX.
2 Le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) est une étude comparative internationale lancée par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Ce programme permet d'évaluer les compétences de lecture, de mathématiques et de sciences des jeunes de 15 ans, où qu'ils en soient dans leur parcours scolaire.

Visuels
  • infographicYongomoney2019-01-jpg

  • infographicYongomoney2019-02-jpg

  • infographicYongomoney2019-03-jpg

  • infographicYongomoney2019-04-jpg

  • infographicYongomoney2019-05-jpg

  • infographicYongomoney2019-06-jpg