Prévention 15/01/2020

AG lance un projet test sur la conduite sûre chez les jeunes au volant

Au cours des 3 prochaines années, AG Insurance analysera - en collaboration avec l'assisteur Touring et l'opérateur télécom Proximus - le comportement au volant d'un groupe pilote de jeunes conducteurs. Les données recueillies doivent servir à améliorer l'approche de prévention, la protection et la prestation de services liées à ce groupe vulnérable.

 

Les jeunes constituent encore et toujours le principal groupe à risque sur la route

Bien que le nombre de décès ait diminué au cours de la dernière décennie, les accidents de la route restent la première cause de décès chez les jeunes de 20 à 24 ans en Belgique. Ils représentent un tiers (29 %) 1 des décès enregistrés dans cette tranche d'âge. Pour ces jeunes, la probabilité d'avoir un accident mortel ou de graves blessures sur la route est également jusqu’à 4 fois plus élevée que pour l'automobiliste moyen.

 

Principales causes de décès selon l'âge


Source : Statbel

Les recherches 2 montrent également que les jeunes conducteurs débutants sont surreprésentés dans les accidents qui n'impliquent aucune autre partie. Plus de la moitié (54 %) des accidents mortels dans lesquels ils sont impliqués sont des accidents de ce type, plus souvent que d'autres causés par une vitesse excessive et une perte de contrôle. En outre, les jeunes sont bien plus souvent victimes d'accidents de nuit, d'accidents en dehors des carrefours, d'accidents en dehors des agglomérations et d'accidents lors desquels ils doivent bifurquer et laisser passer les véhicules venant en sens inverse. Les facteurs de risque qui peuvent jouer un rôle dans ces situations sont : l'inexpérience et les comportements à risque, la vitesse, la fatigue, la distraction, l'alcool, une conduite influencée par les émotions ou par les passagers.
De plus, une récente étude d'AG Insurance 3 montre que pas moins de 13 % des automobilistes âgés de 18 à 24 ans déclarent ne pas porter (ou pas systématiquement) leur ceinture de sécurité. D'autre part, 82 % des personnes de cette tranche d'âge ne voient aucun inconvénient à ce que leur comportement au volant soit enregistré via une app ou une boîte noire.
 

Prévention et protection plus ciblées

La sécurité des jeunes usagers de la route peut être renforcée par des mesures structurantes, comme des cours spécifiques pour les conducteurs inexpérimentés, des campagnes d'information et de prévention, ou encore un feed-back sur leur comportement au volant et des informations sur les comportements dangereux.

Afin de pouvoir travailler plus efficacement sur la prévention et la protection des jeunes conducteurs, AG Insurance lance le projet SAM, qui signifie « Safety and More ». Pendant 3 ans, le comportement au volant d'un groupe pilote composé de 1.000 conducteurs nés en 1993 ou après sera minutieusement suivi.
 

Edwin Klaps, Managing Director AG Insurance
« SAM est l'une des premières concrétisations du partenariat stratégique conclu l'an dernier avec Touring et BNP Paribas Fortis en vue de développer ensemble de nouvelles solutions axées sur la mobilité, la prévention et l'assistance. 1.000 jeunes conducteurs assurés auprès d'AG, via un courtier ou via BNP Paribas Fortis, participeront à ce projet pilote de février 2020 à février 2023. En échange, ils bénéficieront d'avantages commerciaux très intéressants. Nous souhaitons analyser si et comment nous pouvons améliorer notre approche en matière de prévention, de protection et de services en nous basant sur les données collectées. Pour atteindre ces objectifs, nous utilisons la technologie développée par Touring en collaboration avec Proximus dans le cadre du projet ConnectMy.car 4»

 

Bruno de Thibault, Directeur général Touring
« Les véhicules connectés offrent une foule de nouvelles possibilités grâce aux informations détaillées qui sont mises à disposition. La promotion de la sécurité routière et la sensibilisation des conducteurs à leur propre comportement au volant font partie de ces possibilités. Ils peuvent par exemple apprendre à adopter une conduite plus défensive ou à anticiper des circonstances imprévues, ce qui fait encore souvent défaut chez les jeunes conducteurs. Avec ses 1.000 participants, ce projet pilote révélera déjà beaucoup de choses et montrera clairement dans quelle mesure les informations recueillies peuvent servir de manière très concrète. La mobilité de demain sera fortement influencée par les véhicules qui communiquent entre eux, avec les infrastructures ou avec les organisations de sécurité routière. Il va sans dire que Touring doit, en collaboration avec ses partenaires, y jouer un rôle important. »

 

Alex Lorette, Directeur Enterprise Solutions Proximus
« Proximus est heureuse de participer à cette initiative ambitieuse. En connectant les voitures et en sécurisant les infrastructures, nous contribuons au riche écosystème qui soutient cette belle solution numérique. Cela illustre également notre volonté d'être le partenaire privilégié de nos clients dans la transformation numérique. »

 

Dès le début du mois de février, les clients qui s'inscrivent à la phase de test de SAM recevront par courrier un petit boîtier que le conducteur pourra brancher sur le port OBD2 (On Board Diagnostics) de son véhicule en suivant quelques étapes simples grâce au manuel fourni. Les données ainsi générées sont mises à la disposition des participants via l’app « Mobility Assist » d’AG. Elles doivent servir de base pour sensibiliser les jeunes conducteurs à leur propre comportement au volant. Des conseils de prévention seront également partagés, qu'il s'agisse de recommandations générales ou de conseils personnalisés basés sur les conclusions des analyses de données.

 

Meilleur service et « beyond insurance »

Edwin Klaps
« Après le pilote de 3 ans, nous évaluerons si la nouvelle technologie offre également des possibilités d'optimiser nos garanties. Par exemple, pouvons-nous compléter ou affiner notre évaluation des risques sur la base de ces données ? Le boîtier nous permet-il d'offrir encore plus simplement une assistance appropriée à nos clients ? Et nous regardons aussi au-delà de l'assurance : à terme, cette technologie peut aussi offrir des possibilités de services supplémentaires tels que le Wi-Fi dans la voiture, des informations sur les places de parking libres, etc. »


1 Source : Statbel – Répartition des principales causes de décès selon la catégorie d’âge (2015)
2 Source : Institut VIAS - 'Dossier thématique sécurité routière n° 12' (2018)
3 Enquête en ligne pour le compte d'AG Insurance, menée par InSites Consulting, entre le 10 et le 17 janvier 2019 auprès de 1.514 personnes, dont un peu plus de la moitié (786) professionnellement actives.

4 Pour le projet pilote SAM, AG Insurance utilise uniquement les fonctionnalités du boîtier qui sont nécessaires à la collecte de données sur le comportement au volant. D'autres possibilités décrites sur le site ConnectMy.car (le hotspot Wi-Fi, par exemple) ne sont pas proposées dans le cadre de cette phase de test.

Visuels
  • SAM-JPG

  • logoSAM500x250-png